Banzai

Banzai ! est un one-man-band de punk rock originaire de Lajoux dans la réserve indienne du Jura Suisse, là où dans les années 60 le DMF (Département Militaire Fédéral) voulait construire une place d’armes aux Franches-Montagnes.

L’histoire débute en 2005 sous le nom Art Dégénéré, la musique était résolument plus anarchopunk qu’aujourd’hui. Le nom devient Banzai ! en 2007 et une première démo intitulée « Sauvez les Franches-Montagnes » voit le jour avec comme couverture l’affiche antimilitariste du peintre bâlois Coghuf.

Influencé par la scène jurassienne (Lan, Fou, Vincent Vallat), la scène alternative des 80’s (Bérurier Noir, Kortatu, Ludwig Von 88, Parabellum, Les Sheriff, OTH, Pigalle, Noir Désir), le mouvement anarchopunk (Crass, Subhumans, Pekatralatak, Urban Blight, La Fraction, Désert Culturel), les vieux briscards du rock (The Clash, UK Subs, Iggy and the Stooges, Richard Hell, Patti Smith), le mouvement skinhead clairement antiraciste (The Redskins, Angelic Upstarts, Banda Bassotti, Brigada Flores Magon, The Opressed), la chanson française (Renaud, Hubert-Félix Thiéfaine, Georges Brassens), le rock n’roll et le blues (Chuck Berry, Johnny Cash, Wanda Jackson, Robert Johnson, Reverend Beat Man), la folk music et ses protest songs (Bob Dylan, Woody Guthrie, Christy Moore, Billy Bragg) et au-delà des frontières de la musique par les dialogues de films de Michel Audiard, les westerns spaghettis de Sergio Leone, les zombies de George A. Romero, 1984 de George Orwell, l’angleterre ouvrière de John King et la guerre d’Espagne de 1936.

Les paroles traitent principalement de sujets sociaux et sont très attachées à la lutte des classes, à l’antifascisme, à tout ce qui touche la jeunesse, au combat autonomiste jurassien et au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes comme la Palestine, la Bretagne, l’Irlande et le Pays Basque. Les concerts se déroulent pour la plupart dans les centres culturels autogérés d’ici et d’ailleurs, les festivals non-subventionnés et les soirées de soutien. En 2010 un premier album autoproduit voit le jour.
L’aventure continue !